fbpx

journée des droits des femmes : La boîte pour filles : une belle idée pour les élèves filles du collège-lycée Jean Paul II

Elise krisan boite fille

Journée des droits des femmes – La boîte pour filles : une belle idée pour les élèves filles du collège-lycée Jean Paul II

Mettre à disposition gratuitement des protections périodiques dans les toilettes pour filles de l’établissement scolaire Jean Paul II, à Bar-le-Duc : cette idée d’une ancienne élève a été plébiscitée par les Meusiens fin 2020. Explications

 

Elise krisan boite fille

Journée des droits des femmes – La boîte pour filles : une belle idée pour les élèves filles du collège-lycée Jean Paul II

Mettre à disposition gratuitement des protections périodiques dans les toilettes pour filles de l’établissement scolaire Jean Paul II, à Bar-le-Duc : cette idée d’une ancienne élève a été plébiscitée par les Meusiens fin 2020. Explications

 

C’était le 28 novembre 2020. Les 38 lauréats du budget participatif « Ma faMeuse idée », une initiative du Conseil départemental de la Meuse, ont été dévoilés. Parmi eux figurait Élise Krizan, bachelière en juin dernier de l’ensemble scolaire Jean Paul II, à Bar-le-Duc (Meuse), pour son projet intitulé « La boîte pour filles ». De quoi s’agit-il ? Mettre à disposition gratuitement des protections périodiques dans les toilettes pour filles de son ancien établissement scolaire.

La jeune femme de 19 ans, actuellement étudiante en première année de licence de STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) à Nancy, qui se destine à devenir enseignante en activité physique adaptée, est très fière que son idée ait remporté autant de suffrages : « Il arrive souvent que nous ayons besoin de protections périodiques alors que nous n’en avons pas à portée de main. Au collège ou au lycée, c’est vrai qu’on peut aller en demander à l’infirmerie, mais souvent, on n’ose pas. C’est comme ça que j’ai eu l’idée de “La boîte pour filles” ! »

Condition féminine

Tout a commencé début 2020, quand David Jobert, directeur d’établissement de Jean Paul II, a parlé aux élèves de « Ma faMeuse idée ». L’idée de « La boîte pour filles » a assez vite germé dans l’esprit d’Élise Krizan : « J’avais envie de faire avancer les choses. Je suis engagée dans la défense et l’amélioration de la condition féminine. Je combats le sexisme, le harcèlement de rue, la discrimination, notamment dans le sport. »

Rapidement, la jeune femme en a parlé avec David Jobert, qui l’a beaucoup encouragée et aidée pour préparer le dossier administratif. « Je pensais que mon projet n’intéresserait personne. Mais pendant l’été, j’ai reçu des appels des organisateurs pour avoir des précisions. Puis “La boîte pour filles” a été sélectionnée pour être soumise au vote, parmi 159 autres projets ! », se réjouit-elle.

Concrétisation à la rentrée 2021

Du 10 octobre au 15 novembre, les Meusiens ont été invités à voter par courrier ou en ligne. Et deux semaines plus tard, Élise Krizan faisait partie des lauréats ! Son idée, qui n’a jamais été appliquée dans un établissement scolaire français jusqu’ici, est dans l’air du temps. On en veut pour preuve l’annonce le 24 février dernier par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la mise en place de distributeurs de protections périodiques gratuites dans les campus universitaires.

« La boîte pour filles » devrait devenir réalité à la rentrée 2021 au sein de Jean Paul II. Le temps de recevoir les 400 € alloués par le Conseil départemental, de faire fabriquer la boîte et de trouver des marques de protections périodiques partenaires. « Je voudrais des produits de qualité, bio, précise-t-elle. Mon idée est placée sous le signe de la solidarité : je souhaite qu’à terme, quand le stock de base sera épuisé, les jeunes filles qui utilisent ces protections les remplacent afin que la boîte soit toujours remplie et accessible à toutes celles qui en auront besoin. » La charte de bonne conduite, qui sera placée au-dessus de « La boîte pour filles », précisera toutes les modalités.

Ma faMeuse idée en bref

Le Conseil départemental de la Meuse a débloqué 1 million d’euros pour ce projet participatif, qui vise à favoriser les initiatives de Meusiens dans la vie du territoire. Au final, environ 10 % des habitants du département ont voté pour élire les 38 lauréats, dont 25 dans la catégorie Général et 13 dans la catégorie Jeunes (11-25 ans).

pedagogie différente

Nos dernières actualités

Orientation post-bac : en route vers le succès à La Malgrange !

Orientation post-bac : en route vers le succès à La Malgrange !

Orientation post-bac : en route vers le succès à La Malgrange ! L’orientation post-bac, ça se prépare ! Comment choisir au mieux ses vœux et optimiser ses chances de réussite sur Parcoursup ? À La Malgrange, près de Nancy, on a tout prévu… Tour d’horizon d’un...