fbpx

Exposition Clair Arthur : une expérience artistique grandeur nature pour des élèves de Meurthe-et-Moselle

Exposition Clair Arthur 2021

Exposition : une expérience artistique grandeur nature pour des élèves de Meurthe-et-Moselle

L’exposition « BRUISSEMENTS. Quand la ville fait monde… », qui devait être visible du 22 au 24 mai prochain à la Halle à Grains de Lunéville, est le fruit d’un partenariat entre des enseignants de treize établissements de l’ECL en Meurthe-et-Moselle avec l’artiste Clair Arthur et l’auteur jeunesse Laurence Gillot. Près de 900 élèves ont participé à cet événement de grande envergure. Explications.

Exposition Clair Arthur 2021

Exposition : une expérience artistique grandeur nature pour des élèves de Meurthe-et-Moselle

L’exposition « BRUISSEMENTS. Quand la ville fait monde… », qui devait être visible du 22 au 24 mai prochain à la Halle à Grains de Lunéville, est le fruit d’un partenariat entre des enseignants de treize établissements de l’ECL en Meurthe-et-Moselle avec l’artiste Clair Arthur et l’auteur jeunesse Laurence Gillot. Près de 900 élèves ont participé à cet événement de grande envergure. Explications.

 

L’exposition « BRUISSEMENTS. Quand la ville fait monde… » que le public devait découvrir fin mai à la Halle à Grains de Lunéville, à quelques kilomètres de Nancy, constitue le fruit de la créativité et de la collaboration de 876 élèves du premier degré (et quelques sixièmes) de treize établissements de l’Enseignement catholique de Lorraine, de l’artiste lorrain Clair Arthur, et de l’auteur jeunesse Laurence Gillot. Malheureusement, en raison de la crise sanitaire, cet événement est annulé. Il reste cependant intéressant d’en relater la genèse et le développement.

Une œuvre collective

Comme l’explique Marc André, professeur des écoles au sein de l’ensemble scolaire Saint Léon IX, à Nancy, l’un des établissements participants, « à l’origine, j’ai passé en mars 2019 avec des collègues une matinée en immersion dans l’atelier nancéien de Clair Arthur, dans le cadre d’une semaine de formation. Suite à cet échange, nous avons eu envie de faire découvrir à nos élèves l’univers poétique, qui correspond à toutes les classes d’âges, de cet artiste, autour de la préparation d’un événement original, festif et créatif auxquels les élèves seraient pleinement associés. Sitôt lancée, l’idée a permis de fédérer un collectif de 31 enseignants. »

L’exposition « BRUISSEMENTS. Quand la ville fait monde… » se veut une œuvre collective, dont le thème est la ville, vue sous le prisme d’œuvres colorées en maxi-formats. À travers un travail pluridisciplinaire (arts plastiques, écriture), les élèves de 33 classes vivent une expérience culturelle artistique et sensible et se découvrent des capacités créatrices. Ils expérimentent ainsi pleinement le vivre ensemble : coopérer, s’engager, accepter les idées des autres, etc.

enseignant Ecl

Sentiment d’appartenance

« Pour nous les enseignants, cette expérience permet notamment de redynamiser nos pratiques de classe et nous offre le plaisir de collaborer, comme ce fut déjà le cas par le passé, souligne Marc André. Cela renforce aussi les liens inter-écoles et développe le sentiment d’appartenance. Enfin, l’implantation de l’exposition à la Halle à Grains, une friche industrielle de 1 200 m2, tout près du château de Lunéville, participe à l’animation du territoire souhaitée par le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle. »

Le choix du lieu d’exposition n’est pas anodin : les 31 œuvres réalisées par les élèves sont des grands formats de 6 mètres de haut, ainsi que des personnages de 3 mètres de haut, tous peints ! La scénographie élaborée par Clair Arthur prévoit également des dessins inédits et d’autres œuvres issues de sa réserve.

Forte implication

Avec la crise sanitaire, le projet d’exposition, qui aurait dû se tenir en juin 2020, a été stoppé. Fort du soutien de tous les partenaires et avec l’appui de l’Isfec Grand Est, le collectif a décidé à l’unanimité de se remettre au travail en novembre dernier. « Dès la rentrée de janvier, les élèves ont créé les grands formats, achevés le 31 mars, précise Marc André. Comme la palette des âges va de deux ans et demi à 12 ans, on s’adapte à chaque niveau. C’est l’occasion de développer leurs références culturelles, de leur présenter des artistes, etc. » Les points d’entrée du projet ont différé (albums, dessins, travail de Clair Arthur, etc.). Les jeunes ont tous dessiné, s’essayant à la craie, aux couleurs, à la peinture, au feutre, etc. Au final, les dessins ont été validés par un comité des élèves.

Les élèves se sont totalement impliqués du début à la fin, se montrant à la fois les plus critiques de leur propre travail et les meilleurs vendeurs. « Les moins performants sur le plan scolaire sont souvent les plus épatants de par leur inventivité et leurs propositions, ajoute Marc André. Ils trouvent ainsi pleinement leur place dans le collectif. Ce type de projet marque forcément tous les élèves, qui se mettent au service d’un projet en apprenant à créer et à produire quelque chose ensemble. »

exposition Clair Arthur

Un catalogue d’exposition

À la rentrée du 26 avril, place à l’écriture des textes par les enfants, sous la houlette de Laurence Gillot. Ces récits anecdotiques en lien avec les dessins devaient être publiés dans le catalogue de l’exposition, un ouvrage de 80 pages qui devait être proposé à tous les participants et disponible à la mi-juin. En raison des incertitudes liées au déconfinement et à la crise sanitaire, le montage des oeuvres, prévu à partir du 10 mai, a été annulé, ainsi que l’exposition. Espérons que les participants auront quand même un jour l’occasion de rêver, de partager leurs impressions et de ressentir de la fierté devant le travail accompli !

Ressources et liens

Site web Exposition

 

Nos dernières actualités

Orientation post-bac : en route vers le succès à La Malgrange !

Orientation post-bac : en route vers le succès à La Malgrange !

Orientation post-bac : en route vers le succès à La Malgrange ! L’orientation post-bac, ça se prépare ! Comment choisir au mieux ses vœux et optimiser ses chances de réussite sur Parcoursup ? À La Malgrange, près de Nancy, on a tout prévu… Tour d’horizon d’un...